Son actualité est riche. On parle beaucoup d’elle. Elle est belle et drôle. Après avoir récemment joué dans « Les Petits Mouchoirs » de Guillaume Canet, entre autres, la comédienne se retrouve à l’affiche du dernier long-métrage d’Alexandre Coffre « Une pure affaire » dans un rôle taillé sur mesure, et bientôt dans le dernier long de Philippe Lioret  « Toutes nos envies » qui est en montage actuellement. Une actrice caméléon qui n’a pas fini de nous surprendre… Un doux mélange de drôlerie, d’émotion et de justesse. Bref un cocktail explosif et original !

Mais qui se cache derrière cette blonde menue que tous les réalisateurs veulent faire tourner ?

Après de brillantes études à Sciences Po, Pascale Arbillot décide de tout abandonner pour se consacrer à la comédie. Elle fait ses premiers pas sur les planches au cours Périmony et tourne dans plusieurs courts-métrages. Très vite, elle enchaîne les rôles pour le petit écran, s’investit dans des pièces de théâtre telle que « La mamma » en 1993 et « La nuit du crime » de Robert Hossein en 1994. C’est pour ses rôles à la télévision qu’on la remarque. En plus des nombreux téléfilms, elle tient un rôle récurrent dans ‘Crimes en série‘ aux côtés de Pascal Légitimus, une série diffusée sur France 2. En 1998, Patrick Dewolf la choisit pour interpréter un inspecteur aux côtés de Pascal Légitimus dans la série « Le profileur ». En 2000, Didier Bourdon lui confie un rôle dans « L’extraterrestre ». L’année suivante, elle incarne la muse d’Arthus de Penguern (son compagnon de l’époque) sous les traits d’ « Odile Bonheur » pour le film « Grégoire Moulin contre l’humanité ».

 

Trois ans plus tard, elle joue auprès de Julie Gayet et de Julien Boisselier dans la comédie sentimentale « Clara et moi » réalisé par Arnaud Viard. Elle prouve que sa fantaisie et son exubérance ne sont pas ses seules armes en tournant avec Jacques Bral dans son film « Un printemps à Paris » avec Eddy Mitchell et Sagamore Stévenin.

En 2005, Pascale est à l’affiche d’ « Espace détente  » (l’adaptation sur grand écran de la série Caméra café) réalisé par Bruno Solo et Yvan Le Bolloc’h, et d’« Edy  » de Stephen Guérin-Tillier. En 2007, elle tourne sous la direction de Léa Fazer dans ‘Notre univers impitoyable‘, avec Alice Taglioni et Jocelyn Quivrin. Puis elle est au casting de ‘Parlez-moi de la pluie‘ d’Agnès Jaoui, ou encore de ‘Divorces‘ de Valérie Guignabodet.

On la retrouve en 2009 dans le film de Gad Elmaleh, « Coco« .

Vous connaissez la suite…
Géraldine
,