Voilà une belle journée, il pleut !

Passer un après-midi sur son canapé, en compagnie de Roman Polanski ici, quelle perspective réjouissante ! Ici, une très belle édition des trois premiers longs métrages du réalisateur. Je vous invite à re-voir « Répulsion »,  l’un de mes films fétiche. Quel choc ! Rien que le premier plan du film en vaut le détour : Un corps immobile est étendu sur un lit, tout habillé de blanc, le visage recouvert d’un masque, la main inerte…

Roman Polanski a 32 ans lorsqu’il réalise ce chef d’oeuvre. Il a déjà le souci du détail. Avec ses plans- séquences, son travail sur la profondeur de champ, des dialogues quasi-inexistants et une Catherine Deneuve plus que juste; le film bascule dans l’étrangeté avant de devenir effrayant, « Répulsion » a de quoi vous glacer le sang…

Roman POLANSKI