Alain Guiraudie

 

Ses titres de film ressemblent à ceux des romans. Il aime la nature, la proximité, et les hommes. Il y a quelque chose de brut dans ses films, de fort. On ne parle que de son « Inconnu du Lac » depuis quelques semaines, (prix de la mise en scène, un certain regard à Cannes) comme un film profond et universel ; Alain Guiraudie filme magnifiquement bien, les paysans, les homosexuels et les ouvriers comme personne d’autre…  Certains vont l’aimer, d’autres le détester. Forcément. Il dérange, il met mal à l’aise.  A découvrir son western métaphysique et son film social sentimental hautement viril en DVD.

DU SOLEIL POUR LES GUEUX et CE VIEUX REVE QUI BOUGE de Alain Guiraudie

Photo : Marija Strajnic