Adossée à la butte Montmartre, à quelques pas de la place de Clichy, carrefour hétéroclite animé de jour comme de nuit, se dresse la façade du Cinéma des cinéastes, tout de rouge vêtu.

Exploité par la Société civile des auteurs réalisateurs producteurs (ARP), cet électron libre du 7e art s’affiche depuis plus de dix ans comme une véritable vitrine parisienne du cinéma européen et mondial.

Après votre séance suivez les pas de Lililabo et remontez l’Avenue de Clichy vers la rue des Dames. Prenez la 1ère à gauche. Stop, c’est juste là ! Au numéro 22. Entrez dans ce drôle de petit bar à vin, idéal pour boire l’apéro … Au « Caves populaires » les prix sont petits et le temps s’arrete lors d’une partie d’échec. Pas de Sandrine Bonnaire dans les environs ( voir « Joueuse « ) mais plutôt des habitués qui viennent faire une partie avec les copains. Lililabo aime traîner et vous aussi ! Une fois le gosier réchauffé, continuez votre ballade et poussez jusqu’au 29. « Pages après pages » est la librairie sympa du quartier. En vitrine « Le cinéma selon Jean-Pierre Melville » de Rui Nogueira ainsi que « La cuisine moléculaire » d’Anne Cazor, deux livres qui risquent d’aiguiser votre appétit.

C’est déjà le dîner ? Foncez au « Bistrot des Dames » au 18. Ambiance sixties et conviviale pour ce restaurant inclassable.

Géraldine