Le MK2 Beaubourg est un cinéma d’art et essai indépendant inauguré en 1981 sous le nom de Ciné-Beaubourg. À cette époque, les salles se spécialisent dans la projection des films des cinéastes indépendants. En 1995, le groupe MK2 reprend le complexe qui s’appelle alors 14 Juillet Beaubourg et continue une programmation très sélective, souvent liée à l’actualité des festivals internationaux ou à des cycles dédiés à un cinéaste, affichant fréquemment des films non projetés ailleurs à Paris. Le MK2 Beaubourg dispose de six salles avec un son dolby SR. (Wiki)

 

Après votre séance, suivez les pas de Lililabo et remontez la rue Rambuteau vers la rue Beaubourg. Arrêtez vous d’abord devant la petite boutique du n°42 (celle qui ne paye pas de mine !) « Movie Store ». Les DVD sont à 2 euros 99 ! Comme Lililabo, prenez le temps de découvrir LA perle rare… Tiens un western « Le vent de la plaine » de John Huston… Traversez ensuite la rue Beaubourg sur le trottoir de droite et découvrez « Les Cahiers de Colette » au n° 23, une jolie librairie a la sélection pointue, et où l’on prendra le temps de vous conseiller. Ambiance « La Discrète » de Christian Vincent, vous vous souvenez ?

 

Votre ventre commence à gargouiller ? Prenez vite la première à droite, descendez la rue du Temple jusqu’à la rue des Blancs-manteaux, au n° 28. Nous y voilà ! Le Monjul, son restaurant a une carte inventive, colorée et ludique : rouleaux croquant d’escargot en entrée puis, le « Cry baby, cry », un magret de canard au piment d’Espelette, servi avec pomme de terre garnie de foie gras et de céleri, avec guimauve relevée. De quoi vous caler ! Mais si vous avez encore faim, craquez pour le Bounty coco choco, et son carpaccio d’ananas rôti… Association de design et de gastronomie. Lililabo a aimé cet endroit et vous a gardé une place !

Géraldine