Frederic Namur est l’architecte du complexe parisien, le « MK2 Quai de Seine », emblème du renouveau urbain du 19ème arrondissement. Créé en 1996 par Marin Karmitz, le bâtiment de Gustave Eiffel, tout en transparence au bord de l’eau, abrite un complexe de six écrans et un restaurant avec terrasse. Il s’appelait le « 14 Juillet Sur Seine » avant d’être rebaptisé le « Quai de Seine ». Le « MK2 Quai de Loire » est créé quelques années plus tard, en 2005. Librairie, boutique DVD, café : un vrai lieu culturel. L’artiste Martial Raysse a même dessiné des graffitis en néons de couleurs sur la façade. Les deux cinémas sont joignables par une péniche électrique, le Zéro de conduite, qui assure le passage des spectateurs d’un film à l’autre. La programmation des deux salles est de qualité, en version originale sous-titrée.

Après votre séance, suivez les pas de Lililabo jusqu’à la brasserie de la rotonde au 6-8, Place de la Bataille à deux pas des MK2, juste pour y prendre un verre. C’est un bel endroit, malheureusement le service est déplorable ! Si vous avez le courage et qu’il fait beau, optez plutôt pour le « Okay café » au 41, bis quai de Loire, pour manger un morceau. Situé au bout du canal de l’Ourcq, sa grande terrasse en parquet donne une vue imprenable sur le canal. Sa situation est magique durant la saison estivale. Chauffée l’hiver, on se croirait en Bretagne, les pieds au bord de l’eau glacée. Lililabo vous emmène ensuite au 104. Non loin du conservatoire Libre du cinéma Français, la plus ancienne école privée de Paris (au 9 du Quai de l’Oise
75019), le 104 (5 rue Curial) est un lieu de création, un espace de travail, de spectacles, d’expositions, de festivals que Lillilabo affectionne tout particulièrement. L’année dernière, « le Festival Paris Cinéma » nous a offert un Ciné-Karaoké géant pour reprendre en chœur les plus grands airs du cinéma… Une soirée qui a laissé Lililabo sans voix ! Allez flâner jusqu’à l’apéro dans la librairie «  Le Merle Moqueur »… Un paradis.

La soirée commence tout juste, vous n’avez pas envie de rentrer ? Revenez sur vos pas jusqu’à la rotonde, traversez ensuite le Boulevard de la villette, passez les revendeurs de DVD ( CD-ROM) sous le métro Jaurès, deux euros le film, (attention qualité vraiment aléatoire)… en contrebas : le point éphémère au 200 quai de Valmy.

Lililabo aime ce coin londonien au bord du canal, graffitis, béton, verrière, café, salle de concert. Un spot pour prolonger la soirée tard dans la nuit….

Géraldine